Coffret Premiers livres à lire seul - 5 petites histoires de Balthazar - Pédagogie Montessori (niveau 1)-Livre enfant-Hatier Jeunesse-disponible chez Graffiti, la librairie des petits
Coffret Premiers livres à lire seul - 5 petites histoires de Balthazar - Pédagogie Montessori (niveau 1)-Livre enfant-Hatier Jeunesse-disponible chez Graffiti, la librairie des petits

Coffret Premiers livres à lire seul - 5 petites histoires de Balthazar - Pédagogie Montessori (niveau 1)

Prix normal
12,90 €
Prix réduit
12,90 €

Il reste 2 article(s) en stock.

Taxes incluses. LIVRAISON OFFERTE à partir de 40€
La quantité doit être supérieure ou égale à 1

Ce coffret rose niveau 1 se compose de 5 livres  : Le bus de Luc – Le bol de farine – La clé dorée – Le kimono du judoka – Roméo le crabe
5 histoires courtes pleines d’humour et écrites avec des mots phonétiques. Le texte est simple, les dessins illustrent clairement le propos. Ainsi placé dans une position de réussite, l’enfant découvre le plaisir de lire seul.

DESCRIPTION

Format 14 cm x 20,7  cm
60 pages

AUTEURS

Marie-Hélène PLACE

Sur le flanc du volcan, on peut voir cette fermette auvergnate. C’est là que Marie-Hélène Place écrit ses histoires. 

Avant la maison, il y avait eu sa naissance à Bruxelles, son enfance à Londres, ses études à Paris, le stylisme de mode, sa rencontre avec Caroline Fontaine-Riquier, son mariage à Pondichéry… et trois enfants. Sensible à la pédagogie Montessori et à la dyslexie, elle crée en 1997 la collection « Aide-moi à faire seul » aux éditions Hatier jeunesse. Une invitation à développer un univers calme, propice à une éducation fondée sur l’encouragement et le respect de la petite enfance.
Les personnages principaux, Balthazar et Pépin, y évoluent dans un environnement réaliste, qui parfois se transpose dans un univers fantastique à l’humour décalé tout « belgo-britannique ». 
Ensemble, ils découvrent les lettres, les chiffres, les couleurs, les senteurs, les sons… la nature et le monde qui les entoure.

Caroline FONTAINE-RIQUIER

Née à minuit précise entre le 4 et le 5 juin 1963, d'une lignée d'eurasiens, élevée entre le bol de riz et la baguette de pain, elle affirmait, enfant, vouloir être marin, dessinatrice ou …RIEN ! 
Très tôt, elle s'embarque dans une école Freinet qui l'initie aux arts plastiques, puis s'oriente plein sud vers l'école des métiers d'arts et des beaux-arts à Paris. 
Après quelques années de navigation dans différents cargos de la mode comme moussaillon dessinateur, elle se dirige vers la littérature jeunesse. 
Aujourd'hui, elle consacre la majeure partie de son temps à vivre le dessin, en mettant formes et couleurs sur les mots d'un auteur. Elle souhaite entraîner petits et grands dans ses rêves pour leur dire que tout est possible… d'ailleurs elle n'a pas renoncé à être marin.